Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le serviettage de Nafeuse

Créations en serviettage, tutoriels serviettage, home déco, loisirs créatifs, objets décorés, trucs et astuces, conseils pratiques, idées décoration, news pratiques, et un brin d'humour..

Le serviettage de Nafeuse

Les soldes de l'extrême...!

Pouvoir d'achat oblige,  comme tout le monde je suis allée faire les soldes samedi dernier..
Erreur fatale : ne jamais faire les soldes un samedi.
J'avais ciblé un magasin de vêtements, dans lequel je comptais bien faire des affaires...

Une fois le seuil franchi,  j'étais déjà confrontée à une marée humaine agglutinée aux caisses ; une queue interminable de gens chargés comme des mulets bouchaient le passage aux entrants..
1er défit : se frayer un chemin pour accéder à la caverne d'alibaba...Ici le "excusez-moi" ne suffit pas pour pouvoir passer, il faut jouer des épaules comme un catcheur et passer en force...Après avoir crapahuté entre les poussettes et les cabats, j'arrive enfin à la Mecque des étiquettes à moins 50 %, et moins 70 %....le rêve absolu !
Il y avait là, plus de têtes et de bras levés que dans un concert de Mylène Farmer...tout ce petit monde gesticulant, tripatouillant toutes sortes d'articles...Bousculée, poussée, j'ai pris malgré moi le train en marche vers les bonnes affaires..rebondissant comme un boule de flipper à chaque marée montante..
Enfin, j'arrive à me stabiliser et à choisir quelques articles pour ma garde-robe.  J'étais donc moi aussi chargée comme un mule, déambulant à travers les allées bondées...Par malheur, je fais un arrêt et pose mes articles sur le rebord d'une penderie..Là, arrivent trois personnes qui commencent à reluquer mes affaires et à tout mettre sans dessus dessous..J'interviens et récupère tant bien que mal mon précieux trésor..
2ème défit : surveiller ses affaires comme le lait sur le feu,...montrer les crocs s'il le faut, mais ne rien lâcher.
Après 3/4 d'heure de bousculade et de brouhaha infernal, j'ai très chaud, je bouille dans ma doudoune, je suis rouge comme une pivoine...et je tuerai pour un verre d'eau.

Ultime défit : arriver entière à la caisse avec la totalité de mes achats...là commence l'enfer, devant moi, une file interminable de gens plus excédés les uns que les autres de devoir attendre pour payer..Au menu : piétinage, râlage, tamponage, surchauffe de cerveau. Surtout ne pas péter un plomb si près du but...
 
  Rester zen !  Yoga !


25 minutes plus tard, enfin, je sors du magasin, éreintée, lessivée, assoifée, avec un mal de crâne pas possible qui me martèle la tête..
Néanmoins, contente d'avoir réussi mon Kho Lanta des soldes... je me jure bien, que l'annéé prochaine on ne m'y reprendra pas....et pourtant !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lisacaro 29/01/2009 18:14

A te lire on a l'impression d'y être lol.
C'est pour ça que je ne vais jamais faire les soldes les 1ers jours et surtout pas le samedi.

kalinette010 24/01/2009 22:52

et oui la jungle des soldes,pendant des années je les ai faits en tant que vendeuse je vous rassure c'est le meme combat calmer les hystériques et tout ces braves gens qui attendent leurs tours
maintenant j'ai la possibilité de ne plus participer a ce grand momment
et je profite de faire les boutiques le matin en semaine sauf le mercredi et biensur le samedi c'est nettement plus calme et en plus la vendeuse est disponible.....

Nafeuse 25/01/2009 12:18


Salut Kalinette...oui je pense aussi que les vendeuses doivent en avoir ras la casquette...çà m'amusait de raconter les soldes comme une bataille à
mener...bises


nanou 24/01/2009 07:37

bonjour
tu as été très courageuse, moi je ne fais pas les soldes, je ne supporte pas la foule compressée autour de moi, je perdrais presque connaissance,
je pense que l'an prochain on ne t'y reprendra plus un samedi, hihi
bonne journée
bises
nanou

Nafeuse 24/01/2009 10:12


Salut Nanou...oui les soldes c'est une galère à faire...faut y aller un lundi  ou alors ne pas les faire...je te souhaite un bon week-end malgre notre temps pourri...bises